Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

En sus

Vous pouvez lire des textes de MARC BRUIMAUD dans les revues et magazines suivants

Attentat Grotesque, Le Caméléon déshydraté, Cinéastes, CinémAction, Cinemateca, Epok, Impact, Les Inrockuptibles, Lectures de Raymond Queneau, Mad Movies, Main Title, Métaluna, Nouvelle Donne, Panic, Perpendicular Analects, Les Soleils d'Infernalia, Subculture, Versus, Vertigo, La Voix du regard...

Et sur plusieurs sites Internet

www.lesinrocks.com, www.madmovies.com, www.objectif-cinema.com, www.voixduregard.org, http://curiosa.blogvie.com...  

 

    M--taluna3b.jpg Le-Cam--l--on-d--shydrat--2.jpg Versus5.jpg

En bref

 

 Marc BRUIMAUD est un critique d'art (cinéma, littérature, musique),  photographe et réalisateur né à Vierzon le 17 décembre 1958.

OUVRAGES 
* Queneau aujourd'hui, Editions Clancier-Guénaud, 1985 (direction)
* Queneau encyclopédiste ?, Editions du Limon, 1990 (direction)

* Mission : Impossible, Editions 8ème Art, 1993 (collaboration)
* Dictionnaire de la mort, Editions Robert-Laffont, collection "Bouquins", à paraître courant 2009 (collaboration)

VIDEOS
* Demake-up, 52 mn, 2004 
* Bristol, 41 mn, 2006 
* Super-8, 59 mn, 2007
* Les belles absentes, 8 mn, 2007
* Une amie, 6 mn, 2007

EXPOSITIONS
* Les filles perdues (vidéo, photo, collage, custom), Espace Culturel "La Mégisserie", Saint-Junien, Haute-Vienne (France), du 16 janvier au 15 mars 2007
* Tentative d'épuisement d'un lieu limousin (polaroïds, vidéo), "caffécallé", agitateur de tabous, Limoges, Haute-Vienne (France), à venir début 2009

monsieur_b.10-1.jpg

 

 

 

                                                                         

11 mars 2007 7 11 /03 /mars /2007 08:10

Quand des cinéastes atypiques et curieux font appel aux musiciens contemporains pour composer la BO d'une de leurs oeuvres, le résultat est rarement sans intérêt. En 1988, le bien barré Paul Schrader demande à Scott Johnson, pionnier du mix et du sample, de s'y coller pour la biographie romancée (oh combien !) de la non moins frappadingue Patricia Hearst. A l'arrivée un score éblouissant, indisponible depuis des lustres, que Saint John Zorn vient de rééditer sur son label Tzadik. Cordes lyriques et oppressantes (à la Kronos Quartet), jaillissements cristallins de sons électroniques ou acoustiques, sampling glacial de la voix de Natasha Richardson, le tout traversé par la guitare classieuse du Maître. Un must incontournable pour les amateurs de musique aventureuse.

Pour commander le CD : www.tzadik.com 

Partager cet article

Repost 0
Published by marc bruimaud - dans Musique
commenter cet article

commentaires